Autre recherche pertinente au mandat du GTCM


The My Meal Intake Tool (M-MIT): Validity of a Patient Self-Assessment for Food and Fluid Intake at a Single Meal

L'étude sur les soins nutritionnels dans les hôpitaux canadiens a révélé que la consommation de 50 % ou moins des aliments proposés aux patients hospitalisés pour des soins médicaux ou chirurgicaux était un facteur de risque indépendant de prolongation de l’hospitalisation. Un apport alimentaire insuffisant peut conduire à la malnutrition iatrogène, même chez les patients ayant un bon état nutritionnel; on a de plus observé que 20 % des patients hospitalisés pendant plus de sept jours ont connu une régression sur le plan nutritionnel. En général, les diététistes s’appuient sur le nombre de calories pour déterminer si un patient consomme suffisamment de protéines et de calories pour bien se rétablir.

The My Meal Intake Tool (M-MIT): Validity of a patient self-assessment for food and fluid intake at a single meal


Malnutrition ou affaiblissement? Recoupements et manque de données probantes dans le diagnostic et le traitement de l’affaiblissement et de la malnutrition

Soins nutritionnels multidisciplinaires et multimodaux chez les patients hospitalisés à la suite d’une fracture de la hanche – Résultats d’une intervention pragmatique.


© 2018 Canadian Malnutrition Task Force
^